Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2012

Mon nouveau poele à pellet

En remplacement de mon poele Calimax, malheureusement hors service, j'ai fait l'acquisition d'un appareil  d'entrée de gamme. Je ne voulais plus investir un capital trop important dans ce type d'appareil vu qu'il viendra en appoint à ma cuisinère à bois (voir article).

J'ai finalement choisi un Artel Class M dont voici les caractéristiques:

caracteristiques.jpg

  

 

 

 C'est un appareil de petites dimensions avec un habillage basique en tôle.

Au premier abord, la construction semble soignée mais assez légère.

reduc-artel-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le panel de commande est assez succinct et la télécommande est indispensable pour régler les paramètres de marche de l'appareil.

Le type de programmation est semblable à celui que l'on rencontre sur de nombreux modèles italiens.

La puissance étant de 8,2 Kw, il chauffe un peu moins que le Calimax (10Kw).

Cinq niveaux de puissance sont disponibles. Au premier niveau, le fonctionnement est assez silencieux et le poele a déjà une bonne capacité de chauffe (+100 m3 à 19° par une température de 0° dehors).

Si on change de niveau de puissance, le bruit de ventilation est exagéré. 

De plus, j'ai un problème de bruit au niveau du palier inférieur de la vis sans fin qui alimente le foyer en pellets. Par moment, on dirait que l'axe grippe dans son palier. Je pensais que des pellets pouvaient se coincer et provoquer ce genre de bruit mais après lubrification du palier (au WD40) plus de bruit.

Le problème c'est qu'il faut lubrifier tous les 8 à 10 jours et que pour cela, il faut vider le réservoir de ses pellets! D'après mon vendeur, ce bruit devrait disparaître avec l'usure. On verra...

Le poêle dispose d'un mode "eco" et je constate qu'il ne consomme moins d'un sac de pellet par jour (environ 15 heures de fonctionnement).

Par rapport à mon Ecoteck, le foyer et le cendrier ne sont plus séparé par une grille.

reduc-artel-cendrier-bruleur-1.jpg

La dimension du cendrier est d'ailleurs très réduite et il vient s'emboiter dans le socle du bruleur.

Un nettoyage tous les deux jours est indispensable pour assurer un bon fonctionnement.

Voilà, je vous tiendrai au courant de la suite de l'utilisation de cet appareil.