Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2006

Qualités pellets

Comment reconnaître un pellet de qualité?

Tout d'abord, la présence de beaucoup de poussière ou sciure dans le sac est à éviter.
En grande quantité, la poussière peut empêcher le chargement du foyer par la vis sans fin.
Malheureusement, si les sacs ne sont pas transparents, il est difficile de juger ce critère.

Un bon pellet doit être dense. Un truc, vous le trempez dans l'eauet il doit couler. Curieux pour du bois!
De préférence, on ne doit pas avoir de crevasses dans la longueur du pellet.

Un bon pellet doit être sec, moins de 10% d'humidité (difficile à juger!).

En fonction des essences de bois utilisées, vous aurez un rendement calorifique plus ou moins élevé.
Personnellement, les granulés qui me donnent le meilleur rendement sont à base de résineux.

J'ai essayé d'autres pellets et de grosses différences de "chauffe" apparaissent.

medium_pellets_fonce2.jpg

On peut plus ou moins identifier un pellet à sa couleur.
Au-dessus, il s'agit sûrement d'un pellet à base de feuillu avec peut être du bois exotique.
En-dessous, c'est du résineux à 80%.

15/04/2006

Entretien poêles

Certains vendeurs prétendent que ces poêles ne nécessitent qu'un minimum d'entretien consistant à vider les cendres du foyer une fois par semaine.
Ne vous laissez pas trop abuser par ces arguments.

Mes appareils nécessitent un nettoyage journalier du foyer.
Cette opération n'est pas très longue et peut se faire à l'aide d'un pinceau et d'une petite brosse métallique.

Le nettoyage du "brûleur" doit être soigné car lorsqu'il s'encrasse, la combustion n'est pas optimale et l' on connaît des problèmes d'allumage.
La vitre se salit aussi. Il faut compter un nettoyage tous les 2 jours. Pour maintenir une vitre aussi propre que possible, sélectionnez bien votre pellet et assurez-vous que le réglage du tirage du poêle est correct.
J'ai remarqué que le pellet à base de feuillus m'encrassait plus la vitre que celui à base de résineux.

Mes deux poêles sont équipés d'un intérieur constitués de plaques à base de vermiculite. Pour nettoyer les conduits de fumées tous les 2 mois, ces plaques doivent être enlevées.

Le cendrier est vidé tous les 2 à 3 jours sur l'Ecoteck et tous les quinze jours sur le Calimax. La contenance du cendrier de l'Ecoteck est plutôt limite!

Le Calimax me semble bien étudié au niveau du nettoyage. Même le ventilateur d'extraction des fumées est démotable (3 vis papillon) pour l'entretien.

Je pense qu'un nettoyage de la cheminée tous les ans sera suffisant.